Accueil  > Société > Bienvenue dans le meilleur des médicaments possibles, le votre !
 
Société
 
 
Bienvenue dans le meilleur des médicaments possibles, le votre !
octobre 2008


Pendant l’été 2005, Le Monde proposait à ses lecteurs plusieurs récits de science-fiction dont la vraisemblance était garantie par de sérieuses références scientifiques. Dans cette série, Yves Eudes présentait " Le meilleur des hommes ", le récit de la conception et de la gestation, artificielles, d’une petite fille dont de très nombreux caractères avaient été choisis par ses parents à partir de leur matériel génétique, bien entendu après avoir éliminé l’ensemble des pathologies majeures. Ce récit d’eugénisme positif (on sélectionne les " bons " plutôt que d’éliminer les " mauvais ") se déroulait en 2030. Pour ajouter à l’impression de vérité, l’auteur prenait soin de signaler que tous les problèmes n’étaient pas réglés et que certaines demandes de parents restaient irrecevables (une plasticienne voulait un enfant à la peau verte ; ah ! ces artistes ... !). La morale était claire : " Les hommes du XXIe siècle ont fini par accepter une idée violemment rejetée par leurs parents : l’Homo sapiens n’est pas l’aboutissement parfait de l’évolution de l’espèce, mais une simple étape intermédiaire, qui ne doit pas être sacralisée. S’il ne détruit pas son environnement, l’homme continuera à se transformer pour s’adapter à un monde de plus en plus refaçonné par la technologie."

En trois ans, le récit a pris du plomb dans l’aile. Les généticiens sont de plus en plus nombreux à souligner que la carte génétique ne fait pas tout : l’environnement a son mot à dire, voire son texte, qui est souvent copieux. Mais un bastion résiste au doute : le médicament. Nous serions à la veille d’une médecine personnalisée, la carte génétique de chacun permettant l’adaptation thérapeutique à chaque individu. C’en est même devenu un lieu commun, repris avec brio par les plus grands esprits. Ainsi, dans le passionnant rapport 2008 de l’Office de prospective en santé, Elias A. Zerhouni, patron du prestigieux National Institute of Health (équivalent américain de l’INSERM - Institut national de la santé et de la recherche médicale), écrit : " Nous devons remplacer le paradigme curatif par un nouveau cadre fondé sur quatre concepts clefs : une médecine de prédiction, de personnalisation, de préemption et de participation. (...) Nous pourrons prédire de manière fiable comment et quand une maladie peut apparaître et qui elle peut toucher. (...) Nous pourrons envisager la possibilité de cibler avec précision ou de personnaliser les traitements."

Dans un entretien donné cette année au Concours médical, et repris sur Carnets de santé, Ségolène Aymé (directrice d’Orphanet et chercheur à l’INSERM) se montrait moins enthousiaste. Elle y déclarait notamment : " Dans l’immense majorité des pathologies humaines, la génétique ne joue qu’un tout petit rôle. (...) Il faut bien avouer que ce sont les chercheurs qui ont fait croire que la médecine de demain serait entièrement basée sur la génétique et qu’à la limite, tout le monde se ferait tester à un moment donné de sa vie. " À la question " La génétique ne va t’elle pas permettre de prévoir les réponses individuelles aux médicaments ?", elle répondait " Oui, on pourra déterminer si le patient appartient à telle ou telle catégorie de réponse à telle classe de médicaments, mais cela n’a d’intérêt que pour des pathologies graves nécessitant des traitements coûteux ou dangereux. Je ne vois pas l’intérêt de savoir si le patient répond plus ou moins bien à l’aspirine ou au paracétamol."

Elle vient de recevoir le renfort d’un généticien américain, dont la pathologie et la thérapeutique n’est pas la première des priorités de recherche : David B. Goldstein (Duke University - États-Unis) travaille sur la transmission de caractères populationnels. Dans un article du New York Times, il explique que la recherche n’a abouti qu’à identifier une multitude de gènes dont chacun n’a qu’une faible influence sur l’apparition de la plupart des pathologies. Ce qui compte, en dehors de l’influence de l’environnement, c’est leur combinaison, mais même elle doit être relativisée. " En ce qui concerne l’espoir d’une médecine personnalisée, l’actualité reste on ne peut plus morne."

Ce que reconnaît volontiers Kari Stefansson (patron de la société Gene Decoding) dans le même article, en bottant brillamment en touche : l’important n’est pas d’identifier tel ou tel gène, c’est que l’étude des gènes nous permet de mieux connaître ce qui se passe à l’intérieur des cellules normales et malades.

Revenons à Eudes : Homo sapiens une simple étape ? en tout cas, pour Golstein, son intelligence n’évoluera pas de si tôt, car sa forme actuelle a été fixée très précocément dans son évolution, parce que c’était et ça reste le meilleur outil d’adaptation qui soit. " Nous sommes le fruit d’une sélection qui nous a fait aussi brillants qu’on peut l’être." Est-ce rassurant ?

Yves Eudes. Le meilleur des hommes. Le Monde, 5 août 2007.
NIcholas Wade. A Dissenting Voice as the Genome Is Sifted to Fight Disease. New York Times, 16 septembre 2008
Elias A. Zerhouni. La médicalisation de la société : les transformations du rapport à la maladie. in Rapport 2008 de l’Office de prospective en santé. Les Presses de Sciences Po, 2008.
Entretien avec Ségolène Aymé.

Photo : musée des transports ferroviaires, Istanbul. © serge cannasse




     
Mots clés liés à cet article
  médicaments recherche et essais cliniques génétique
     
     
Envoyer un commentaire Imprimer cet article
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
 
• Les bébés américains et la télé...
• Une étude sur la citoyenneté urbaine...
• Appel pour une adaptation du droit de séjour pour raisons de santé...
• Le système judiciaire malade de ses psys...
• Un avis du CCNE : biométrie et droits de l’homme...
• Paul Fabra et le bonheur du journalisme...
• Jusqu’où peut-on breveter le vivant ?...
• Un portail internet européen sur les addictions...
• La santé plutôt que l’argent...
• Choisir le pays d’Europe où se faire soigner ?...
• ActUp contre Abbott...
• Evaluation des sites internets médicaux grand public : difficile...
• Les Européens et la santé...
• Pas d’Etats généraux de la bioéthique ?...
• Tests génétiques en accès libre...
• ADN et immigration : un oui de principe, un non en pratique...
• Dépistage génétique de l’intoxication au benzène : explosif ?...
• Perception de l’état de santé en fonction de la catégorie sociale...
• Chargée de com associatif : kézako ?...
• Qui va sur les sites santé ?...
• Le CCNE (Comité consultatif national d’éthique) menacé ?...
• Restes humains dans les collections occidentales : les conserver ou les rendre ?...
• Tâches ménagères : Français ! encore un effort pour être révolutionnaires...
• Un système de santé perçu comme de plus en plus inégalitaire...
• Définition de l’accouchement : une précision du CNOGF...
• Pierre Méneton, lanceur d’alerte, acquitté !...
• Renouvellement des membres du CCNE...
• Services à la personne : des résultats en demi-teinte...
• L’influence des souffrances psychiques sur les opinions et les attitudes...
• Un sondage sur les opinions des Français à l’égard de leur système de soins...
• Des embryons hybrides " homme-animal "...
• La maternité pénalise la carrière des femmes...
• Surfer n’est pas jouer : l’internet comme outil de formation...
• Une histoire de l’UIMM...
• Déclaration commune sur la représentativité syndicale : péripétie ou événement majeur ?...
• "Folles" et malignes...
• Génération Y...
• L’âme et le corps au Moyen-Âge...
• Désormais, le foetus mort-né peut être inscrit sur le livret de famille...
• Les Français et la Sécu : deux études de la DREES...
• Les croyances à propos du cancer : la faute à l’environnement, pas à moi...
• L’agenda du calendrier social...
• Parenté instituée et parenté choisie : les figures parentales en France de 1930 à 1960...
• Contraception papale et masturbation médicale...
• Une bio-éthique internationale est elle possible ?...
• Bienvenue dans le meilleur des médicaments possibles, le votre !...
• Les quatre P de la médecine du futur...
• La pauvreté, c’est pas la santé...
• De plus en plus de pères prennent leur congé paternité...
• Les Français et la dépendance...
• Difficile de parler de son cancer...
• Un bébé médicament...
• Les schémas de carrière sont masculins...
• Médecine 2035...
• Google, meilleur que l’InVS ?...
• Connaissez vous le montant du seuil de pauvreté ?...
• Services à domicile : plutôt pour les catégories aisées...
• Comment a évolué la protection sociale en France...
• Des ghettos en France ?...
• Recul spectaculaire de la mortalité des adultes européens dans la deuxième moitié du 20ème siècle...
• La certification HON est elle utile ? oui...
• L’économie sociale : une mise au point de l’INSEE...
• Promotion de la santé : des repères pour agir...
• Quelques recettes pour bien fausser les débats...
• Les parents et le mode de garde de leurs enfants...
• Policer l’internet de santé...
• Les technosciences ne peuvent pas continuer à échapper à la démocratie...
• Activités ménagères et activités rémunérées : une proposition de politique fiscale pour rétablir l’équilibre...
• Trois minutes de bonheur...
• Analyses anglo-saxonnes : socialement incorrectes ?...
• Accueil des jeunes enfants en milieu rural : développer une offre innovante...
• Financement du système de santé : les Français prêts à mettre davantage de leur poche ?...
• Souvenirs, souvenirs : le manifeste du web indépendant...
• Du bon usage de l’internet : travaux pratiques avec le blog Novovision à propos de l’avortement...
• Forums patients : des effets indésirables à type de marketing...
• Deux figures contemporaines du martyre : l’obèse et le couple sexué...
• Les campagnes de promotion de la santé sont-elles efficaces ?...
• Texto pour bébé...
• Le scandale de la dioxine en Allemagne...
• La religion dans l’espace public...
• Des familles à deux mamans...
• Les avatars de la liberté sexuelle en Occident...
• Devenir parents après 50 ans...
• Avec les travailleurs du métro, il y a un siècle...
 
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être