Accueil  > Humeurs > De l’usage de l’anglais dans les publications internationales
 
Humeurs
 
 
De l’usage de l’anglais dans les publications internationales
mai 2007


Beaucoup d’éléments intéressants au menu des Journées de la prévention 2007 de l’INPES, dont un exposé introductif de Jean-Paul Moatti, son directeur scientifique, sur les raisons du faible nombre des références françaises dans les revues scientifiques spécialisées en éducation, promotion de la santé et santé communautaire.

La plupart de celles qu’il évoque sont connues : faible intérêt des décideurs, conformisme, confusion entre recherche, évaluation des pratiques et audits, etc. Il en manque quand même une : pour être présent dans ces revues, il faut s’exprimer en anglais ; pour profiter des travaux qu’elles publient, il faut lire en anglais. Que ce soit regrettable ou non, la langue internationale est l’anglais. Il n’est pas difficile d’en tirer les conclusions, notamment en matière de formation. Elles ont l’avantage d’être pragmatiques, mais sont évidemment moins enthousiasmantes que l’appel à la mobilisation des acteurs de terrain, par exemple.




     
Mots clés liés à cet article
  réseaux institutions parcours de soins professionnels de santé
     
     
Envoyer un commentaire Imprimer cet article
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
   
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être