Accueil  > Professionnels de santé > Des hommes sages-femmes
 
Professionnels de santé
 
 
Des hommes sages-femmes
mai 2007


Libération du 25 mai 2007 publie un reportage sur un homme sage-femme et apporte les précisions suivantes :

" On compte aujourd’hui dix-sept mille sages-femmes dont environ deux cents hommes, estiment les organisateurs des assises nationales des sages-femmes qui se tiennent jusqu’à vendredi à La Rochelle. Quand cette profession s’est ouverte aux hommes en 1982, la question de masculiniser son nom s’est posée. « Maïeuticien » était envisagé (en écho à la maïeutique de Socrate, qui faisait accoucher les idées), tout comme « parturologue » et « accoucheur ». Mais les sages-femmes ont refusé toute modification de leur titre. Le terme de « sage-femme », qui signifie « qui a la connaissance de la femme », est apparu au XVIIe siècle et a remplacé celui de « matrone ». De façon ancestrale, la naissance a toujours été considérée comme une affaire de femmes. Les candidatures masculines devraient toutefois se multiplier car, depuis 2005, les sages-femmes passent par la première année de médecine avant d’intégrer pour une formation de quatre ans l’une des trente-trois écoles réparties en France."




     
Mots clés liés à cet article
  sage-femme
     
     
Envoyer un commentaire Imprimer cet article

1 Message

  • Sage femme et PARITE : maintenir la SANTE

    7 janvier 2008 08:19, par Desmares martine sage femme le Havre au GHH
    Si la profession sage femme a accueilli avec bonheur la gente masculine, cela ne change actuellement rien, à la discrimination sans précédent dont est victime cette profession. Pour nous pas de parité ! Malgré les lois et les ministres qui se succèdent et vocalisent sur la légitimité de nos demandes, les ministères pensent : causez toujours les nanas, ça vous occupe ! En effet les chiffres cités permettent de repérer que la représentation exclusivement féminine a été un frein permanent à l’évolution des salaires et à la reconnaissance des conditions de travail ! Alors que la presse s’étend sur les grèves des urgentistes, personne ne semble s’être posé la question de qui faisait tourner les maternités la nuit de Noêl et du jour de l’an. Se refusant à considérer les maternités comme de réel services d’urgence, les rémunérations horaires pour un même acte : un accouchement normal, ou une garde de 12 h, sont la plus incroyable escroquerie que la fonction publique puisse faire, certaines astreintes de bloc sont mieux payées que les gardes de travail actif ! Refusant de prendre en compte la pénibilité, les discussions actuelles vont jusqu’à parler de retarder l’âge de la retraite. Espérons que l’arrivé des hommes dans ce corps professionnel, fera mesurer l’écart de salaire qui est un gouffre entre cette profession MEDICALE nécessitant cinq année d’études et qui a le droit de prescription (dont la rémunération se fait sur la base Bac+3 dans la fonction publique)et les deux autres professions médecins et dentistes qui elles, bénficient sans cesse d’avantages, de revalorisation. Alors même que toutes les évaluations (URCAM, OMS,Plan de périnatalité 2005 2007 etc...) continuent de prouver que la qualité du suivi de grossesse physiologique, le bien être de la mère, la prévention des risques pour le futur bébé et la préparation des couples pour l’acccueil de l’enfant doit revenir d’office aux sages femmes afin de maintenir la mère dans la SANTE, plutôt que d’en faire une consommatrice de soins. Qui fait obstacle à l’application de ces évaluations, au respect des droits à l’information des patients loi 2002, à la loi sur la non discriminaition des femmes et à la loi sur la parité ? Faut-il saisir la HALDE pour enfin être entendues des pouvoirs publiques ?
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
 
• Des hommes sages-femmes...
• Le Haut conseil des professions paramédicales est officialisé...
• Médecine du travail et médecine scolaire, spécialités en crise...
• Démographie médicale : pour le Conseil national de l’Ordre des médecins, un problème de répartition...
• Réforme de l’Université et facs de médecine...
• Chirurgiens-dentistes : démographie et horizon 2030...
• Les infirmières aiment leur travail, pas leurs conditions de travail...
• Réforme du statut des praticiens de CHU : une proposition de René Frydman ...
• Petit traité de la décision médicale (un livre de Pierre Lecoz)...
• Deuxième colloque de la Fondation GSK : soigner le sida en Afrique...
• Comment installer les jeunes médecins dans le désert : les propositions du SMG...
• Formation médicale continue "sous dépendance"...
• Cadre de santé : un historique...
• Les infirmières en santé au travail en colloque...
• Généraliste, sérieux et drôle : c’est possible !...
• Création de l’Académie des Sciences infirmières...
• Ordre des infirmiers : un dossier d’Infirmiers.com...
• Les infirmiers en cancérologie pour la reconnaissance de leur spécialité...
• Rémunération des médecins généralistes : les temps changent...
• Infirmières, kinésithérapeutes : désOrdres...
• Des syndicats médicaux à l’amende pour incitation abusive au dépassement d’honoraires...
• Visiteurs médicaux, information des médecins et torture...
• Élections à l’Ordre infirmier : taux de participation plus élevé que prévu...
• Lettre ouverte aux acteurs de l’éducation thérapeutique du patient...
• La représentativité des syndicats médicaux...
• Secret médical : du colloque singulier au DMP...
• Les infirmières libérales en ont assez d’être méprisées...
• Souffrance psychique : les généralistes « inventent » une maladie...
• Hommage au Dr Patrice Muller...
• Un appel en faveur de la médecine générale...
• Un communiqué de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes à propos de ses opposants...
• Quels patients et quels problèmes dans les cabinets des médecins généralistes ?...
• Démographie médicale : les données 2008 de l’Ordre des médecins...
• Démographie médicale : une cartographie des généralistes par des généralistes...
• Chargée de communication du secteur associatif ? kaissqueussé ?...
• L’Ordre des pharmacien perquisitionné !...
• L’Ordre infirmier au complet...
• Rémunérations des médecins dans 14 pays de l’OCDE ...
• Défense et illustration des ostéopathes...
• Transparence de l’information médicale : pour le Formindep et l’UFC-Que choisir, la loi n’est pas respectée...
• Pour la reconnaissance au niveau master des sages-femmes...
• Démographie médicale et origine sociale des médecins...
• Problèmes de santé des généralistes : la fatigue et le stress, avant tout...
• L’art médical est une enquête policière...
• Infirmières en pratiques avancées : une étude comparative de l’OCDE...
• On manque d’infirmières : oui, et alors ?...
• Toubibs ! merci de fixer vos idées !...
• Pourquoi certains médecins prescrivent beaucoup et d’autres moins....
• Formation initiale infirmière : le modèle suisse à Limoges...
• Dépassements d’honoraires : le débat est engagé...
• Démographie médicale à Paris : le double langage de la Sécurité Sociale...
• Internat en médecine générale : un parcours initiatique...
• Histoires de soigner ou le Lavadonf...
 
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être