Accueil  > Economie de la santé > Les dépenses de médicaments remboursables en 2006
 
Economie de la santé
 
 
Les dépenses de médicaments remboursables en 2006
septembre 2007


Dans Etudes et Résultats n°590 (août 2007). Extraits :

En 2006, le chiffre d’affaires du médicament remboursable1 a atteint 18,1 milliards d’euros (en prix producteur hors taxes, encadré 1). La hausse enregistrée (+0,9 % entre 2005 et 2006) a été très inférieure à celles des années précédentes : depuis 2000, les taux de croissance annuels ont oscillé en effet entre +4,6 % et +7,1 %. Le ralentissement de la croissance du marché pharmaceutique en 2006 s’explique par les déremboursements ou les changements de taux de remboursement de certaines classes thérapeutiques, la montée en charge des génériques (notamment dans des classes très vendues), la diminution de 15 % des prix sur le répertoire générique et la réduction en volume des ventes de certains médicaments, à relier avec l’objectif de maîtrise médicalisée des dépenses de l’assurance maladie.

En 2006, le marché des médicaments remboursables est resté dominé par un nombre restreint de produits et de classes thérapeutiques. Sur les 348 classes thérapeutiques comprenant des médicaments remboursables, 25 concentraient 49 % du chiffre d’affaires global en 2006. L’année précédente, 21 d’entre elles figuraient déjà parmi les 25 classes ayant les plus fortes parts de marché.

Parmi les dix classes thérapeutiques qui contribuent le plus à la croissance des ventes en 2006, trois n’y figuraient pas en 2005 : les médicaments des désordres musculaires et des squelettes (traitement de douleurs articulaires), les inhibiteurs de la protéase (traitement de l’infection à VIH) et les anticholinergiques seuls à associer (traitement de l’asthme).

Les dix classes thérapeutiques qui ralentissent le plus l’évolution globale des ventes pharmaceutiques représentaient 14 % du chiffre d’affaire total en 2006. Leur impact négatif (-3,0 points) est particulièrement élevé : depuis 1999, il n’excédait pas -1,7 point. Elles sont principalement destinées au traitement des appareils cardio-vasculaire, au système nerveux central et au traitement des infections.

La réduction des prescriptions d’antibiotiques était un autre objectif de la maîtrise médicalisée des dépenses de l’assurance maladie. Trois classes d’antibiotiques (macrolides et apparentés, céphalosporines orales et Pénicillines à spectre large oral) ont ainsi enregistré une forte contribution négative, liée principalement à une diminution du nombre de boîtes vendues ainsi qu’à la part relativement importante des génériques au sein de ces classes.

Ce sont les produits introduits depuis moins de deux ans qui ont tiré le marché, avec une contribution de 5,4 points. Inversement, ceux qui ont été mis sur le marché depuis plus de dix ans ont eu un impact négatif sur les ventes globales (-7,7 points).

En 2006, ce sont surtout les nouvelles présentations de produits déjà existant, avec l’arrivée des conditionnements de trois mois, qui expliquent le dynamisme des nouvelles présentations.

Le marché pharmaceutique français (médicaments non remboursables compris) se compose principalement de médicaments remboursés par la Sécurité sociale à 65 %, lesquels représentent en 2006 plus d’une présentation sur deux . Ces présentations concentrent 71 % des ventes et contribuent à 2,0 point de la croissance globale du marché. Les présentations remboursées à 65 % restent donc celles qui ont l’impact le plus dynamique, même si leur contribution se réduit d’années en années.

La part des génériques dans le total des ventes reste encore modeste en comparaison avec d’autres pays européens. En 2005, les génériques représentaient 8 % des ventes globales et 15 % du nombre total de boîtes vendues (respectivement 9 % et 18 % en 2006). Pour mémoire, aux Pays-Bas, une boîte sur deux de médicaments vendue en 2005, est une boîte de médicaments génériques.

La mise en place du tarif forfaitaire de responsabilité a favorisé la baisse du prix des princeps. Ceux-ci ont tiré le marché à la baisse en 2006 (contribution de -4,4 points).









     
Mots clés liés à cet article
  dépenses médicaments
     
     
Envoyer un commentaire Imprimer cet article
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
 
• La TVA sociale en débat (Sénat, avril 2007)...
• AME : l’Etat doit régler sa dette à l’Assurance maladie...
• Les nouveaux médicaments diminuent-ils les dépenses en soins de santé ?...
• Plaidoyer pour une 5ème branche de la Sécurité Sociale pour la perte d’autonomie...
• Plaidoyer pour une branche "dépendance" de la SS...
• Le « modèle scandinave » est-il transposable en france ?...
• TVA sociale : le point de vue d’Henri Sterdyniak (OFCE)...
• Alerte sur l’absence de pilotage du financement de l’assurance maladie...
• Un entretien avec Bruno Palier dans Libération...
• Aux États-Unis, la malnutrition coûte 90 milliards de dollars à la société....
• Comment se ventilent les dépenses d’assurance maladie ?...
• La franchise : une solution pour l’avenir ?...
• Une pétition contre la T2A (Tarification A l’Activité)...
• TVA sociale : un point de vue de Jean Peyrelevade...
• TVA sociale : Jean Arthuis répond à Jean Peyrelevade...
• Franchise : le point de vue d’André Grimaldi...
• Une association de médecins contre la franchise...
• Plainte de Sanofi-Aventis contre 4 génériqueurs...
• Franchise : le point de vue de Jean-Marc Vittori...
• Indemnités journalières : la politique de contrôle de la CNAM est efficace...
• Génériques, droit de substitution, tarif de responsabilité (définitions)...
• Les dépenses de médicaments remboursables en 2006...
• Les dépenses de soins de ville remboursées par le régime général en 2006...
• Les déremboursements de médicaments favorisent peu l’automédication...
• TVA sociale : suite et fin ?...
• Médicaments : coût plus élevé en France qu’en Europe...
• Médicaments : dans quels pays sont-ils moins chers ?...
• Déremboursement des mucolytiques et des expectorants : impact sur la prescription des généralistes...
• Communiqué de presse du CISS sur les franchises...
• Note de lecture : Economie de la santé, par A. Beresniak et G. Duru...
• Note de lecture : Le système de santé en France, par Bruno Fantino et Gérard Ropert...
• La sous déclaration des maladies et accidents professionnels...
• PLFSS 2009 : les grandes lignes du projet...
• Augmenter la CSG, définir un panier de soins, forfaitiser en partie les rémunérations des médecins...
• Premier bilan des franchises : les malades paient pour les malades...
• Claude Frémont est de retour !...
• La décision éthique en économie de la santé : les choix du NICE...
• Médicaments à la poubelle : des milliards d’euros gaspillés...
• La fraude à l’assurance-maladie est rare...
• Une convention historique ?...
• Baisse des cotisations assurance maladie en Alsace Moselle...
• Le marché pharmaceutique français : récession en 2012...
• Pourquoi le recours à l’Aide complémentaire santé est-il faible ?...
• Les assurances maladie : un "Que sais je" bienvenu...
• Croissance économique et protection sociale...
 
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être