Accueil  > Professionnels de santé > Pour la reconnaissance au niveau master des sages-femmes
 
Professionnels de santé
 
 
Pour la reconnaissance au niveau master des sages-femmes
mai 2009


Une sage-femme sur quatre dans la rue le 5 mai 2009 (5 000 sur 20 000 professionnelles en exercice) ! ça ne s’était pas vu depuis 8 ans. Cela suffira t’il à faire passer leur formation dans la filière LMD (licence- master-doctorat), comme elles le réclament depuis longtemps ? Pas sûr : elles ne sont ni chauffeurs de taxis, ni médecins, et elles ne peuvent quasiment pas faire grève : soucieuses de la permanence des soins, elles se refusent à abandonner les mamans et les bébés qui leur sont confiés. Leurs moyens de pression sont donc limités.

Les sages-femmes exercent une profession médicale, comme l’énonce explicitement le Code de santé publique. Les autorités sanitaires le savent bien, puisqu’elles ont récemment étendu leur champ de compétences à la prescription de la contraception orale et au un suivi gynécologique de prévention. Elles ont en charge la grossesse dite physiologique, c’est-à-dire normale, et s’élèvent contre une naissance surmédicalisée.

Elles réclament que leur diplôme soit reconnu au niveau master, ce qui correspond tout-à-fait à la réalité de leur formation. La ministre de la santé s’est engagée à présenter un amendement devant le Sénat, qui discute actuellement la loi HPST (Hôpital Patients Santé Territoires), sur l’intégration universitaire de leur formation. Cet amendement se contente de proposer des expérimentations dans quelques écoles de sages-femmes, mais ne garantit pas leur généralisation. Suite à leur sortie dans la rue, un groupe de travail a été constitué. Mais elles se méfient et seuls les naïfs trouveront cela curieux. L’Ordre national des sages-femmes rappelle que la dernière expérimentation (première année de formation en première année de médecine) a duré 10 ans …

Cet accès au niveau master est important pour l’avenir de la profession : il conditionne la création d’une filière autorisant doctorat et recherche. L’Ordre souligne qu’actuellement celle-ci porte essentiellement sur les grossesses pathologiques, étant le fait de médecins.

Elle importe aussi à court terme : si le niveau master n’est pas reconnu, les sages-femmes seront au niveau licence, comme les infirmiers (profession non médicale), ce qui risque de poser de délicats problèmes de hiérarchie à l’hôpital.

Les sages-femmes ont reçu le soutien du Collège national des gynécologues et obstétriciens français, soutien partagé par les directeurs techniques des écoles de sages-femmes (médecins).

Article modifié le 27 mai 2009 du fait d’une remarque du Conseil national de l’Ordre des sages femmes (que je remercie) faite par courrier : c’est le Code de la santé publique qui définit la profession comme médicale ; nul besoin donc que cela soit "reconnu" par les autorités de santé. En revanche, celles-ci en prennent acte (élargissement de compétences médicales).




     
Mots clés liés à cet article
  sage-femme formation des professionnels de santé
     
     
Envoyer un commentaire Imprimer cet article
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
 
• Des hommes sages-femmes...
• Le Haut conseil des professions paramédicales est officialisé...
• Médecine du travail et médecine scolaire, spécialités en crise...
• Démographie médicale : pour le Conseil national de l’Ordre des médecins, un problème de répartition...
• Réforme de l’Université et facs de médecine...
• Chirurgiens-dentistes : démographie et horizon 2030...
• Les infirmières aiment leur travail, pas leurs conditions de travail...
• Réforme du statut des praticiens de CHU : une proposition de René Frydman ...
• Petit traité de la décision médicale (un livre de Pierre Lecoz)...
• Deuxième colloque de la Fondation GSK : soigner le sida en Afrique...
• Comment installer les jeunes médecins dans le désert : les propositions du SMG...
• Formation médicale continue "sous dépendance"...
• Cadre de santé : un historique...
• Les infirmières en santé au travail en colloque...
• Généraliste, sérieux et drôle : c’est possible !...
• Création de l’Académie des Sciences infirmières...
• Ordre des infirmiers : un dossier d’Infirmiers.com...
• Les infirmiers en cancérologie pour la reconnaissance de leur spécialité...
• Rémunération des médecins généralistes : les temps changent...
• Infirmières, kinésithérapeutes : désOrdres...
• Des syndicats médicaux à l’amende pour incitation abusive au dépassement d’honoraires...
• Visiteurs médicaux, information des médecins et torture...
• Élections à l’Ordre infirmier : taux de participation plus élevé que prévu...
• Lettre ouverte aux acteurs de l’éducation thérapeutique du patient...
• La représentativité des syndicats médicaux...
• Secret médical : du colloque singulier au DMP...
• Les infirmières libérales en ont assez d’être méprisées...
• Souffrance psychique : les généralistes « inventent » une maladie...
• Hommage au Dr Patrice Muller...
• Un appel en faveur de la médecine générale...
• Un communiqué de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes à propos de ses opposants...
• Quels patients et quels problèmes dans les cabinets des médecins généralistes ?...
• Démographie médicale : les données 2008 de l’Ordre des médecins...
• Démographie médicale : une cartographie des généralistes par des généralistes...
• Chargée de communication du secteur associatif ? kaissqueussé ?...
• L’Ordre des pharmacien perquisitionné !...
• L’Ordre infirmier au complet...
• Rémunérations des médecins dans 14 pays de l’OCDE ...
• Défense et illustration des ostéopathes...
• Transparence de l’information médicale : pour le Formindep et l’UFC-Que choisir, la loi n’est pas respectée...
• Pour la reconnaissance au niveau master des sages-femmes...
• Démographie médicale et origine sociale des médecins...
• Problèmes de santé des généralistes : la fatigue et le stress, avant tout...
• L’art médical est une enquête policière...
• Infirmières en pratiques avancées : une étude comparative de l’OCDE...
• On manque d’infirmières : oui, et alors ?...
• Toubibs ! merci de fixer vos idées !...
• Pourquoi certains médecins prescrivent beaucoup et d’autres moins....
• Formation initiale infirmière : le modèle suisse à Limoges...
• Dépassements d’honoraires : le débat est engagé...
• Démographie médicale à Paris : le double langage de la Sécurité Sociale...
• Internat en médecine générale : un parcours initiatique...
• Histoires de soigner ou le Lavadonf...
 
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être