Accueil  > Transversales > Réalité du corps virtuel
 
Transversales
 
 
Réalité du corps virtuel
avril 2009


La revue Esprit consacre son numéro de mars-avril à l’homme numérique. Parmi un sommaire très riche, on retiendra l’entretien avec Georges Vigarello, historien qui a dirigé une vaste Histoire du corps. Pour lui, l’usage de l’ordinateur n’est pas une tentative pour faire disparaître le corps, mais bien au contraire, un moyen d’être à son écoute. Le problème de l’individu contemporain est en effet la gestion des multiples messages qui lui parviennent de son environnement, souvent médiés par un ordinateur. Ce travail incessant engendre une fatigue difficile à cerner, d’où l’obligation d’un permanent travail sur soi : il faut aussi distinguer les messages venant de son « dedans ». Confronté à une image de soi exigeante, il peut la mettre en scène dans des personnages de synthèse. Les nouveaux univers virtuels lui permettent ainsi d’échapper au face-à-face physique, avec son émission d’informations incontrôlables en direction de l’autre, au profit d’un échange qu’il pense maîtriser, parce qu’il est le seul à le filtrer.

Glané dans d’autres articles : l’affirmation par certains d’être plus "eux-mêmes" dans des personnages fictifs que dans la réalité ; la prépondérance des modèles minces, élancés et musclés, et la rareté des personnages obèses ; l’utilisation intensive du langage médical dans le vocabulaire informatique (les virus !).

Esprit. Homo numericus. Mars-avril 2009.




     
Mots clés liés à cet article
  internet corps
     
     
Envoyer un commentaire Imprimer cet article
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
   
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être