Accueil  > Transversales > Soins palliatifs : esprit, es-tu là ?
 
Transversales
 
 
Soins palliatifs : esprit, es-tu là ?
juin 2014


Nicolas Pujol, Guy Jobin, Sadek Beloucif. Quelle place pour la spiritualité dans le soin ? Esprit, juin 2014. N°405, 75-89.

13060308-Paris

Le souci est louable : humaniser les soins en prenant en compte les différentes composantes du patient. Dans ce registre, plusieurs professionnels et équipes de santé, travaillant surtout en soins palliatifs, se sont attachés à inclure la dimension spirituelle. Leurs démarches sont fondées sur quelques idées communes : l’esprit est non seulement consubstantiel à l’homme, comme le physique et le psychique, mais il en est le centre, le lieu le plus intime, l’essence ; il n’est pas l’objet des seules religions, car chez chacun le sens du sacré les englobe toutes, qu’il soit croyant ou non ; enfin, la spiritualité participe de l’autonomie, de la liberté et de la dignité de la personne malade.

Pour répondre à ce qui est avancé comme un besoin, les soignants ont à leur disposition un continuum d’interventions, depuis la simple présence, « pratique d’une hospitalité, au sens le plus fondateur du terme, celui d’une aptitude à accueillir l’autre », jusqu’à la psychothérapie individuelle ou de groupe en passant par l’anamnèse spirituelle et les techniques inspirées de l’Orient, comme le yoga, le reiki ou la méditation, et les médecines « douces ».

Tout cela serait bel et bon s’il n’était pas fondé sur des présupposés, que de nombreux patients peuvent certes partager avec profit, mais dont la prétention à l’universalité n’en est pas moins invalide. Ils procèdent d’un courant des sciences religieuses aujourd’hui profondément discrédité dans la communauté des chercheurs en sciences humaines, le courant phénoménologique, dont les figures de proue sont Rudolf Otto et Mircéa Éliade. Il lui est fait deux principaux reproches. Le premier est celui de n’être en fait qu’une traduction des normes de notre société, sécularisée, situant le religieux dans la sphère privée et faisant la promotion d’un individu autonome, performant, construisant le sens de sa vie. Le second est de privilégier la subjectivité du soignant au détriment de celle du patient, par exemple pour décider de ce qui est « une relation vraie et authentique.  »

Cela implique-t-il de jeter le bébé avec l’eau du bain ? non, mais à condition de prendre quelques précautions : confronter les soignants à leurs propres croyances, laisser la dimension spirituelle à d’autres qu’eux, mieux comprendre pourquoi et comment les patients souhaitent ou non qu’elle soit prise en compte. Il s’agit au fond de réfléchir à cette phrase de cet article passionnant : « Ce travail de définition de la spiritualité se fait en vase clos dans la littérature médicale : les auteurs se citent entre eux et ne font appel à aucune tradition de pensée particulière. » Peut-être même ignorent-ils celle dont ils viennent. Ce constat est sans doute valable pour bien d’autres champs de la santé.

Photo : Paris, 2013 ©serge cannasse




     
Mots clés liés à cet article
  professionnels de santé corps/esprit autonomie mort humanité représentations émotions individu
     
     
Envoyer un commentaire Imprimer cet article

2 Messages de forum

  • Soins palliatifs : esprit, es-tu là ?

    28 juillet 2014 12:41, par FANARI Béatrice
    Merci de porter ce questionnement à la réflexion des soignants. Je me permettrai de rajouter le penseur Edmund HUSSERL comme chef de file de la phénoménologie.
    • Soins palliatifs : esprit, es-tu là ? 29 juillet 2014 06:06, par serge cannasse
      Les auteurs ne font pas référence à la phénoménologie dans son ensemble, qui est un puissant courant philosophique du 20ème siècle comptant nombre de penseurs importants, mais à la phénoménologie dans les sciences de la religion. j’ignore si Husserl s’est préoccupé de religion, mais je ne crois pas que c’était son premier objet de questionnement philosophique, sinon, comme pour beaucoup, celui de la nécessité de dieu, pour faire court.
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
   
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être