Accueil  > Economie de la santé
 
0 | 5 | 10 | 15 | 20
Economie de la santé
 
La rémunération de la grande majorité des médecins généralistes est fondée sur le paiement à l’acte, avec un tarif fixé par des conventions entre leurs syndicats et l’assurance maladie. Pour augmenter leurs revenus, ils doivent donc augmenter le nombre des actes qu’ils effectuent. Ce choix est contraint par la densité médicale dans leur lieu d’installation et au moment de leur installation. Il est modulé par la durée de leur expérience professionnelle et par leurs préférences de modes de vie. Au total, la profession est loin d’être homogène.







Contrairement à une opinion largement répandue, le vieillissement n’est pas une cause majeure d’accélération des dépenses de santé. C’est ce que vient de rappeler le Haut Conseil de l’Assurance maladie. Son avis insiste sur le manque de coordination des secteurs de la santé et de ceux-ci avec le champ médico-social, qui, lui, est un véritable facteur de surcoût, particulièrement aux grands âges. Il trace les grandes lignes d’un programme de réformes largement consensuel.







Une idée, plus ou moins clairement explicitée, soutient de nombreux commentaires et analyses sur les dépenses de santé : le vieillissement de la population conduit inéluctablement à leur explosion, donc à la crise du système. Pourtant, la plupart des économistes la qualifient d’idée « zombie » : bien qu’elle ne soit fondée sur aucune preuve, elle ressuscite toujours et « marche sans cerveau ». Ils sont même de plus en plus nombreux à penser que loin d’être un désastre, l’augmentation des dépenses de santé est une chance à saisir.







Utilisée pour financer l’activité de court séjour des hôpitaux et cliniques privées, la tarification à l’activité (TAA : T2A) a été introduite récemment en France. Elle est souvent accusée de tous les maux et mise dans le même panier que d’autres réformes du système de santé, par exemple, celles portant sur la gouvernance hospitalière. Or il n’y a pas une, mais des T2A selon la façon dont ce mode de tarification est mis en œuvre. En France, c’est bien ici qu’est le problème.







Le niveau élevé des cotisations sociales salariales est souvent accusé de compromettre la compétitivité des entreprises européennes dans un contexte de concurrence mondialisée. Dans un travail récent (septembre 2008), des auteurs du Centre d’Analyse Stratégique estiment que cette crainte est largement infondée. En revanche, les pays européens doivent faire face à plusieurs "défis internes", dont le principal est le faible niveau de qualification d’une partie de ses travailleurs. L’enjeu essentiel est l’adaptation des salariés à l’exigence de mobilité imposée par les nouveaux modes de production.







0 | 5 | 10 | 15 | 20
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
 
• Croissance économique et protection sociale...
• Les assurances maladie : un "Que sais je" bienvenu...
• Pourquoi le recours à l’Aide complémentaire santé est-il faible ?...
• Le marché pharmaceutique français : récession en 2012...
• Baisse des cotisations assurance maladie en Alsace Moselle...
• Une convention historique ?...
• La fraude à l’assurance-maladie est rare...
• Médicaments à la poubelle : des milliards d’euros gaspillés...
• La décision éthique en économie de la santé : les choix du NICE...
• Claude Frémont est de retour !...
• Premier bilan des franchises : les malades paient pour les malades...
• Augmenter la CSG, définir un panier de soins, forfaitiser en partie les rémunérations des médecins...
• PLFSS 2009 : les grandes lignes du projet...
• La sous déclaration des maladies et accidents professionnels...
• Note de lecture : Le système de santé en France, par Bruno Fantino et Gérard Ropert...
• Note de lecture : Economie de la santé, par A. Beresniak et G. Duru...
• Communiqué de presse du CISS sur les franchises...
• Déremboursement des mucolytiques et des expectorants : impact sur la prescription des généralistes...
• Médicaments : dans quels pays sont-ils moins chers ?...
• Médicaments : coût plus élevé en France qu’en Europe...
• Une pétition contre la T2A (Tarification A l’Activité)...
• TVA sociale : suite et fin ?...
• Les déremboursements de médicaments favorisent peu l’automédication...
• Les dépenses de soins de ville remboursées par le régime général en 2006...
• Les dépenses de médicaments remboursables en 2006...
• Génériques, droit de substitution, tarif de responsabilité (définitions)...
• Indemnités journalières : la politique de contrôle de la CNAM est efficace...
• Franchise : le point de vue de Jean-Marc Vittori...
• Plainte de Sanofi-Aventis contre 4 génériqueurs...
• Une association de médecins contre la franchise...
• Franchise : le point de vue d’André Grimaldi...
• TVA sociale : Jean Arthuis répond à Jean Peyrelevade...
• TVA sociale : un point de vue de Jean Peyrelevade...
• La franchise : une solution pour l’avenir ?...
• Comment se ventilent les dépenses d’assurance maladie ?...
• Aux États-Unis, la malnutrition coûte 90 milliards de dollars à la société....
• Un entretien avec Bruno Palier dans Libération...
• Alerte sur l’absence de pilotage du financement de l’assurance maladie...
• TVA sociale : le point de vue d’Henri Sterdyniak (OFCE)...
• Le « modèle scandinave » est-il transposable en france ?...
• Plaidoyer pour une branche "dépendance" de la SS...
• Plaidoyer pour une 5ème branche de la Sécurité Sociale pour la perte d’autonomie...
• Les nouveaux médicaments diminuent-ils les dépenses en soins de santé ?...
• AME : l’Etat doit régler sa dette à l’Assurance maladie...
• La TVA sociale en débat (Sénat, avril 2007)...
 
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être