Accueil  > Entretiens
 
0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...
Entretiens  trier par date
 
Médecin généraliste à Villejuif (en banlieue parisienne), membre des réseaux Diabète et Addictions du Val de Marne, Mireille Becchio est aussi professeur associé de médecine générale à l’Université Paris-Sud. Elle nous donne ici à grands traits sa conception de la formation des jeunes praticiens : commencer tôt, les considérer d’emblée comme des collègues, les introduire à différents modes d’exercice (réseaux, centres de soins), les accompagner au long de leur vie professionnelle. En somme, " pratiquer une sorte de compagnonage ", explique t’elle.







Dans un travail abondamment cité sur les urgences hospitalières, Nicolas Belorgey a montré que la logique des réformes mises en oeuvre est essentiellement budgétaire, la notion de qualité des soins n’étant mise en avant que pour masquer celle de productivité. Il est cependant à craindre que non seulement le management qui s’ensuit soit délétère pour les patients, mais qu’il le soit aussi pour l’équilibre financier du système de soins.







Sociologues des organisations, Henri Bergeron et Patrick Castel publient un livre passionnant, véritable GPS pour s’orienter dans le paysage complexe et mobile des politiques de santé, aussi bien celles qui portent sur l’organisation des soins que sur les problèmes de santé publique ou les enjeux professionnels. On n’y trouvera pas de certitude préfabriquée ni de solution toute faite. Ce sont avant tout des observateurs d’un domaine qu’ils qualifient d’à la fois structuré (lieu privilégié de cristallisation des luttes politiques et sociales) et structurant (par leurs répercussions sur le champ social).







La délégation et le transfert de tâches sont apparues comme des solutions envisageables aux problèmes de démographie des professions de santé. Leur mise en oeuvre concerne l’ensemble de la chaîne de soins. Elle nécessite toujours une formation complémentaire des professionnels concernés, et de l’expérience. Elle peut également passer par la définition de nouveaux métiers.







La notion de capital social permet de prêter attention à des dimensions de la vie sociale plus fines que les données socio-démographiques usuelles (âge, sexe, profession, etc), mais qui ont pourtant un retentissement important sur les politiques mises en oeuvre, par exemple, de prévention. Elle met en oeuvre des notions comme celles de lien social, réseau, normes. Elle ouvre à la participation des intéressés aux décisions qui les concernent. Ce qui, en France, constitue une véritable "révolution des mentalités".







0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
 
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être