Accueil  > Humeurs
 
0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40
Humeurs
 
Les débuts d’année sont propices aux bonnes résolutions et aux mises au point bien campées. Carnets de santé a deux ans. Retour sur quelques unes des problématiques qui en sont à l’origine, en forme d’exercice pour écolier bien intentionné.







L’Association française de pédiatrie ambulatoire a lancé une pétition pour que le Gouvernement augmente le nombre de pédiatres formés chaque année dans les facultés de médecine. Pour elle, le danger est de faire exercer une médecine de spécialité (la pédiatrie) par des médecins généralistes dont ce n’est pas le coeur de métier. Réagissant à cette initiative (relayée par Carnets de santé en novembre), Yves Gervais, ancien généraliste, appelle à une réflexion d’ensemble à propos des soins primaires afin de sortir de la logique de marché qui est de fait celle dans laquelle se trouvent prises les professions qui les ont en charge.







Compétences et cadres de santé : un conte de fées moderne
octobre 2009 , par Marie-Claire Chauvancy et Dominique Glutron 

Marie-Claire Chauvancy et Dominique Glutron poursuivent leur réflexion sur l’évolution du métier de cadre de santé en s’interrogeant sur la notion de compétence. Comment la repérer et la valoriser ? Si les propositions du rapport de Singly paraissent de bon sens, est-il possible de les appliquer dans un système hospitalier rigide ?







Et si la LOI HPST n’était pas ce qu’elle promet (aux cadres)
septembre 2009 , par Marie-Claire Chauvancy et Dominique Glutron 

Cadres de santé, Marie-Claire Chauvancy et Dominique Glutron expriment ici un désarroi certain devant le volet hospitalier de la loi HPST : concentrée dans les mains d’un directeur lui-même dépendant du directeur de l’ARS, la gouvernance semble s’éloigner de l’autonomie et de la capacité d’initiative que les dispositifs antérieurs promettaient aux cadres.







Dans l’exposition qui lui a été consacrée au Centre Pompidou fin 2005, l’éditeur Christian Bourgois expliquait qu’il y a deux façons de monter une maison d’édition. La première part d’un plan marketing, ciblant les attentes supposées d’un public ; la seconde part des envies du créateur lui-même, qui répond à une nécessité qui lui est propre et qui espère que son initiative rencontrera les désirs ou les besoins d’autres que lui, qu’il imagine et avec qui il veut entrer en relation. La différence ne contient aucun jugement de valeur, ni de moralité, ni d’efficacité.







0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
   
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être