Accueil  > Société
 
0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30
Société
 
Afin de répondre aux besoins du développement des enfants et au souhait de nombreuses femmes de mener une vie professionnelle au même titre que les hommes, il est souvent demandé un accroissement de l’effort financier en faveur des politiques de la petite enfance, en particulier en direction des groupes sociaux défavorisés. Mais le contexte de finances publiques sous pression ne le favorise guère. Où en est la France de ce point de vue ? Une récente note de veille du Conseil d’analyse stratégique en donne les principaux éléments.







En 2008, le centre de recherche Innocenti (Unicef) publiait un état des politiques de la petite enfance menées par les pays « économiquement avancés », fondé sur un exposé très complet de leurs enjeux communs. Il est utile d’y revenir pour comprendre les débats français actuels, qu’ils portent sur la durée du congé parental après la naissance d’un enfant, sur le taux d’encadrement des structures d’accueil ou sur l’accès aux structures des enfants des couches sociales défavorisées.







Il faut se garder de réduire l’expertise à l’expertise scientifique ou médicale et d’en faire un monde homogène se dressant d’un bloc devant ou avec le monde politique. Non seulement d’autres acteurs interviennent, mais les interactions entre les uns et les autres ne sont pas univoques. Aussi, avant de se demander si "les experts" sont indépendants, il est utile de se demander ce qu’ils sont, ce qu’ils font et ce qu’ils peuvent.







Le constat est unanime : la France manque de places pour accueillir les jeunes enfants. Le gouvernement annonce un effort sans précédent. Les professionnels craignent que les préoccupations sur la quantité se fassent au détriment de la qualité. Le débat est compliqué par le manque d’un diagnostic précis et d’information sur les futurs besoins. Expert études statistiques au Pôle Régional Mutualisé Nord (Caisses d’Allocations Familiales du Nord-Pas-de-Calais et Marne), Daniel Crozat propose d’articuler la réflexion autour de 3 impératifs : observer, communiquer, adapter.







La plupart des commentaires, voire des recommandations officielles, sur les conflits d’intérêt établissent une gradation visant à établir leur plus ou moins grande importance ; elle est en général basé sur un niveau de rémunération. Pour Pierre Rimbaud, c’est faire preuve de confusion : ce qui importe, c’est d’abord de bien distinguer entre conflit et biais d’intérêt. Le premier a une sanction simple, l’éviction de l’expertise, et il doit être sévèrement puni s’il est caché. Le second est inévitable, et pas seulement lié à des avantages financiers.







0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
 
• Avec les travailleurs du métro, il y a un siècle...
• Devenir parents après 50 ans...
• Les avatars de la liberté sexuelle en Occident...
• Des familles à deux mamans...
• La religion dans l’espace public...
• Le scandale de la dioxine en Allemagne...
• Texto pour bébé...
• Les campagnes de promotion de la santé sont-elles efficaces ?...
• Deux figures contemporaines du martyre : l’obèse et le couple sexué...
• Forums patients : des effets indésirables à type de marketing...
• Du bon usage de l’internet : travaux pratiques avec le blog Novovision à propos de l’avortement...
• Souvenirs, souvenirs : le manifeste du web indépendant...
• Financement du système de santé : les Français prêts à mettre davantage de leur poche ?...
• Accueil des jeunes enfants en milieu rural : développer une offre innovante...
• Analyses anglo-saxonnes : socialement incorrectes ?...
• Trois minutes de bonheur...
• Activités ménagères et activités rémunérées : une proposition de politique fiscale pour rétablir l’équilibre...
• Les technosciences ne peuvent pas continuer à échapper à la démocratie...
• Policer l’internet de santé...
• Les parents et le mode de garde de leurs enfants...
• Quelques recettes pour bien fausser les débats...
• Promotion de la santé : des repères pour agir...
• L’économie sociale : une mise au point de l’INSEE...
• La certification HON est elle utile ? oui...
• Recul spectaculaire de la mortalité des adultes européens dans la deuxième moitié du 20ème siècle...
• Des ghettos en France ?...
• Comment a évolué la protection sociale en France...
• Services à domicile : plutôt pour les catégories aisées...
• Connaissez vous le montant du seuil de pauvreté ?...
• Google, meilleur que l’InVS ?...
• Médecine 2035...
• Les schémas de carrière sont masculins...
• Un bébé médicament...
• Difficile de parler de son cancer...
• Les Français et la dépendance...
• De plus en plus de pères prennent leur congé paternité...
• La pauvreté, c’est pas la santé...
• Les quatre P de la médecine du futur...
• Bienvenue dans le meilleur des médicaments possibles, le votre !...
• Une bio-éthique internationale est elle possible ?...
• Contraception papale et masturbation médicale...
• Parenté instituée et parenté choisie : les figures parentales en France de 1930 à 1960...
• L’agenda du calendrier social...
• Les croyances à propos du cancer : la faute à l’environnement, pas à moi...
• Les Français et la Sécu : deux études de la DREES...
• Désormais, le foetus mort-né peut être inscrit sur le livret de famille...
• L’âme et le corps au Moyen-Âge...
• Génération Y...
• "Folles" et malignes...
• Déclaration commune sur la représentativité syndicale : péripétie ou événement majeur ?...
• Une histoire de l’UIMM...
• Surfer n’est pas jouer : l’internet comme outil de formation...
• La maternité pénalise la carrière des femmes...
• Des embryons hybrides " homme-animal "...
• Un sondage sur les opinions des Français à l’égard de leur système de soins...
• L’influence des souffrances psychiques sur les opinions et les attitudes...
• Services à la personne : des résultats en demi-teinte...
• Renouvellement des membres du CCNE...
• Pierre Méneton, lanceur d’alerte, acquitté !...
• Définition de l’accouchement : une précision du CNOGF...
• Un système de santé perçu comme de plus en plus inégalitaire...
• Tâches ménagères : Français ! encore un effort pour être révolutionnaires...
• Restes humains dans les collections occidentales : les conserver ou les rendre ?...
• Le CCNE (Comité consultatif national d’éthique) menacé ?...
• Qui va sur les sites santé ?...
• Chargée de com associatif : kézako ?...
• Perception de l’état de santé en fonction de la catégorie sociale...
• Dépistage génétique de l’intoxication au benzène : explosif ?...
• ADN et immigration : un oui de principe, un non en pratique...
• Tests génétiques en accès libre...
• Pas d’Etats généraux de la bioéthique ?...
• Les Européens et la santé...
• Evaluation des sites internets médicaux grand public : difficile...
• ActUp contre Abbott...
• Choisir le pays d’Europe où se faire soigner ?...
• La santé plutôt que l’argent...
• Un portail internet européen sur les addictions...
• Jusqu’où peut-on breveter le vivant ?...
• Paul Fabra et le bonheur du journalisme...
• Un avis du CCNE : biométrie et droits de l’homme...
• Le système judiciaire malade de ses psys...
• Appel pour une adaptation du droit de séjour pour raisons de santé...
• Une étude sur la citoyenneté urbaine...
• Les bébés américains et la télé...
 
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être