Accueil  > Bonheurs du jour > Dans "L’homme selon le DSM" de Maurice Corcos
 
Bonheurs du jour
 
 
Dans "L’homme selon le DSM" de Maurice Corcos
novembre 2011, par serge cannasse 

Le paradoxe qu’il ne faut pas lever, au risque de le perdre, est le suivant : il n’y a d’amour que s’il y a vacillation (tomber...), il n’y a donc pas d’amour dans la sécurité absolue, et il n’y a pas de sécurité sans l’intimité amoureuse et sa part de folie. Les exemples cliniques de ces dimensions dans les psychologies adolescentes sont multiples. On peut comprendre que ça déprime leurs parents.

Maurice Corcos. L’homme selon le DSM. Le nouvel ordre psychiatrique. Albin Michel, 2011. 230 pages, 20 euros.

Italie, 2009 ©serge cannasse




     
Mots clés liés à cet article
  adolescence sécurité
     
Imprimer cet article
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
   
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être