Accueil  > Bonheurs du jour > Dans " Le normal et le pathologique " de Georges Canguilhem
 
Bonheurs du jour
 
 
Dans " Le normal et le pathologique " de Georges Canguilhem
février 2010, par serge cannasse 

Si la santé est la vie dans le silence des organes, il n’y a pas à proprement parler de science de la santé. La santé, c’est l’innocence organique. Elle doit être perdue, comme toute innocence, pour qu’une connaissance soit possible. Il en est de la physiologie comme de toute science, selon Aristote, elle procède de l’étonnement. Mais l’étonnement proprement vital, c’est l’angoisse suscitée par la maladie.

Georges Canguilhem. Le normal et le pathologique. PUF, Quadrige, 2009. 1ère édition, 1966.

Photo : Paris, 2010 © serge cannasse




     
Mots clés liés à cet article
  santé
     
Imprimer cet article
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
   
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être