Accueil  > Professionnels de santé > Rémunération des généralistes britanniques liée à leur évaluation
 
Professionnels de santé
 
 
Rémunération des généralistes britanniques liée à leur évaluation
avril 2007, par serge cannasse 

Une réforme récente et largement approuvée par les principaux intéressés associe auto-évaluation des pratiques et une part de la rémunération perçue par les médecins généralistes britanniques. Sachant que la réforme est contestée en raison de son coût et que les "medical practitionners" étaient déjà mieux payés que leurs confrères français, y a-t’il une leçon à en tirer pour le système de soins français ? Pour l’instant, seuls quelques économistes s’en préoccupent.

Les économistes de la santé se passionnent pour la réforme du système de santé britannique, qui associe rémunération des médecins généralistes et autoévaluation des pratiques. Engagée en 2004, à l’issue d’une très large concertation avec les praticiens concernés, cette réforme consiste pour l’essentiel à accorder un bonus aux médecins qui respectent les « bonnes pratiques ». Son montant est basé sur le nombre de points obtenu par chaque médecin ou groupe de médecins (l’exercice en groupe est fortement favorisé au Royaume-Uni) à l’issue de son autoévaluation.

Un numéro récent du New England Journal of Medicine publie un premier bilan de cette réforme. Ses résultats vont bien au-delà de ce qui était attendu, puisque, par exemple, les objectifs concernant les patients sont atteints dans 83 % des cas ! Effet collatéral : l’augmentation de la rémunération des généralistes s’approche fréquemment des 25 % maximum autorisés par la réforme. Un autre article du journal en conclut que celle-ci a l’avantage incontestable d’améliorer les pratiques, mais qu’elle comporte le risque de faire exploser le coût des soins.

Un article récent du British Medical Journal semble aller dans ce sens. Il part des résultats d’une enquête menée par les services diplomatiques du Royaume-Uni sur les rémunérations des médecins « de première ligne » (primary care) et les médecins hospitaliers dans 16 pays économiquement développés. Les médecins britanniques sont les mieux rémunérés au monde, derrière leurs confrères américains. L’auteur fait également état d’une enquête du journal The Independant, qui, si ses résultats sont exacts, montre qu’en deux ans (2005-2006), les revenus des médecins généralistes auraient progressé de 63 % en moyenne. Commentaire : les médecins britanniques seraient mieux payés que les ministres !

Cependant, en bon journaliste, il cite longuement le directeur de la cellule économique de la BMA (British Medical Association), promotrice de la réforme, qui fait remarquer, entre autres, que cette appréciation ne tient compte ni des frais engagés par les médecins pour atteindre les objectifs de la réforme (notamment les frais de personnel infirmier, la collaboration médecins-infirmiers étant assez poussée au Royaume-Uni), ni du surcroît de travail des médecins, ni de l’amélioration obtenue dans la qualité des soins. Il ajoute que l’échantillon de médecins retenus n’est pas représentatif de la population médicale britannique. Au final, il estime que leur augmentation de revenus s’élève à 20 %.

Et les médecins français ?

La plupart des quotidiens ont commenté le rapport du Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie, selon lequel les revenus des généralistes ont augmenté 2,5 fois plus vite que ceux des salariés en 14 ans. Dans Libération, Christian Saout (président d’Aides), après avoir rapproché ces données des enquêtes sur l’accueil des patients bénéficiant de la CMU par les généralistes, conclut : « Nous vivons une véritable rupture du pacte social entre la société et les médecins. » Cependant, comme les autres quotidiens, Libération fait remarquer qu’il s’agit de résultats moyens. Le journal cite la CSMF, pour qui ces données doivent être rapprochées « des revenus des salariés ayant un niveau de qualification comparable pour une durée de travail hebdomadaire équivalente et rapportée à une durée de carrière identique. »

Laissons le mot de la fin à ce journal, qui restitue longuement les résultats d’une enquête menée par le groupe ADECCO : le médecin français « travaille une cinquantaine d’heures par semaine, soit à peu près autant que ses confrères autrichiens, anglais et allemands (…) Côté rémunération, il reste cependant dans la fourchette basse en Europe. Le praticien français a même de quoi être assez jaloux des Britanniques : ces derniers font environ deux ans d’études de moins pour obtenir leur doctorat, et ils gagnent 2,5 fois plus, qu’ils exercent dans le secteur public ou dans le secteur privé. »

Réf. :

Doran T. et al. Pay-for performance programs in family practices in the United Kingdom. N Engl J Med 355 ;4 :375-84.

Day M. So how much do doctors really earn ? BMJ ;334:236-237

Favereau E. Les bonnes affaires des médecins libéraux. Libération. Edition du 26 janvier 2007.

Cabut S. Auscultation générale des professionnels de la santé. Le Monde Edition du 13 janvier 2007.




     
Mots clés liés à cet article
  médecin généraliste dépenses de ville Royaume-Uni EPP
     
Imprimer cet article
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
 
• Histoires de soigner ou le Lavadonf...
• Internat en médecine générale : un parcours initiatique...
• Démographie médicale à Paris : le double langage de la Sécurité Sociale...
• Dépassements d’honoraires : le débat est engagé...
• Formation initiale infirmière : le modèle suisse à Limoges...
• Pourquoi certains médecins prescrivent beaucoup et d’autres moins....
• Toubibs ! merci de fixer vos idées !...
• On manque d’infirmières : oui, et alors ?...
• Infirmières en pratiques avancées : une étude comparative de l’OCDE...
• L’art médical est une enquête policière...
• Problèmes de santé des généralistes : la fatigue et le stress, avant tout...
• Démographie médicale et origine sociale des médecins...
• Pour la reconnaissance au niveau master des sages-femmes...
• Transparence de l’information médicale : pour le Formindep et l’UFC-Que choisir, la loi n’est pas respectée...
• Défense et illustration des ostéopathes...
• Rémunérations des médecins dans 14 pays de l’OCDE ...
• L’Ordre infirmier au complet...
• L’Ordre des pharmacien perquisitionné !...
• Chargée de communication du secteur associatif ? kaissqueussé ?...
• Démographie médicale : une cartographie des généralistes par des généralistes...
• Démographie médicale : les données 2008 de l’Ordre des médecins...
• Quels patients et quels problèmes dans les cabinets des médecins généralistes ?...
• Un communiqué de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes à propos de ses opposants...
• Un appel en faveur de la médecine générale...
• Hommage au Dr Patrice Muller...
• Souffrance psychique : les généralistes « inventent » une maladie...
• Les infirmières libérales en ont assez d’être méprisées...
• Secret médical : du colloque singulier au DMP...
• La représentativité des syndicats médicaux...
• Lettre ouverte aux acteurs de l’éducation thérapeutique du patient...
• Élections à l’Ordre infirmier : taux de participation plus élevé que prévu...
• Visiteurs médicaux, information des médecins et torture...
• Des syndicats médicaux à l’amende pour incitation abusive au dépassement d’honoraires...
• Infirmières, kinésithérapeutes : désOrdres...
• Rémunération des médecins généralistes : les temps changent...
• Les infirmiers en cancérologie pour la reconnaissance de leur spécialité...
• Ordre des infirmiers : un dossier d’Infirmiers.com...
• Création de l’Académie des Sciences infirmières...
• Généraliste, sérieux et drôle : c’est possible !...
• Les infirmières en santé au travail en colloque...
• Cadre de santé : un historique...
• Formation médicale continue "sous dépendance"...
• Comment installer les jeunes médecins dans le désert : les propositions du SMG...
• Deuxième colloque de la Fondation GSK : soigner le sida en Afrique...
• Petit traité de la décision médicale (un livre de Pierre Lecoz)...
• Réforme du statut des praticiens de CHU : une proposition de René Frydman ...
• Les infirmières aiment leur travail, pas leurs conditions de travail...
• Chirurgiens-dentistes : démographie et horizon 2030...
• Réforme de l’Université et facs de médecine...
• Démographie médicale : pour le Conseil national de l’Ordre des médecins, un problème de répartition...
• Médecine du travail et médecine scolaire, spécialités en crise...
• Le Haut conseil des professions paramédicales est officialisé...
• Des hommes sages-femmes...
 
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être